La coopérative

Créée en 1999 par quelques membres du Groupement Chablaisien des Propriétaires de Châtaigneraie, la coopérative s’était alors fixé l’objectif de valoriser la production de châtaignes locales. Elle collecte et commercialise une partie de la production de la région de Bex et alentours, en moyenne 3200 kg/an dans les bonnes années. Actuellement, la présence du cynips a dramatiquement réduit ce chiffre à quelques centaines de kilos, obligeant les clients à s’approvisionner en Italie.

Le calibrage et fendage mécanique ainsi que la qualité et la fraîcheur de nos produits nous ont permis de gagner des parts de marché dans les grandes enseignes de la région: on peut acheter des châtaignes du Chablais au détail à la Placette Monthey, au Pâtisson à Bex et chez quelques primeurs. On trouve également nos châtaignes dans plusieurs fêtes du mois d’octobre, St Gingolph, Monthey, Gryon, et Fully pour ne citer que les plus importantes. Nous sommes grossistes et ne vendons pas de petites quantités.

Nous ne commercialisons actuellement que de la châtaigne fraîche, sans ajout de produits conservateurs ou de procédés qui pourrait prolonger sa conservation. La châtaigne du Chablais est donc disponible de début octobre à début novembre, le gros de la production est la deuxième quinzaine d’octobre.

La coopérative est ouverte au mois d’octobre, le dimanche, mardi, mercredi et vendredi de 18h. à 19h. Pour tout renseignements :

MASSON Albin
Ch.P.-Allamand 3
1880 BEX
aaaa.m@bluewin.ch
079.449.58.59
024.463.35.21

 

Buts particuliers 

  • Le coopérateur doit posséder des châtaigniers
  • Le prix de vente des châtaignes est fixé par les responsables de la coopérative qui essayera d’obtenir le meilleur prix.
  • Les châtaignes sont réparties en trois catégories:

– 1er choix (calibre 24mm et plus), le mieux rémunéré
– 2ème choix (calibre 22 à 24mm) pour la brisolée
– 3ème choix (calibre inférieur à 22mm): pas de commercialisation actuellement, donc reprise par le producteur

  • Les frais de fonctionnement de la coopérative sont pris en charge par les coopérateurs et sont les suivants:

– Location des locaux et charges
– Amortissement du matériel
– Défraiement des responsables de la coopérative
– Frais administratifs

  • Le prix payé aux producteurs dépend donc du prix de vente moyen obtenu par catégorie, de la précocité des châtaignes (les châtaignes livrées en tout début de saison seront mieux rémunérées) et des frais de fonctionnement.
  • Les châtaignes sont vendues fraîches, la qualité doit donc être irréprochable. Les châtaignes peuvent donc être refusées par les responsables de la coopérative. Ces derniers déterminent l’ouverture et la fermeture de la coopérative quand ils estiment le moment opportun.
  • En décembre ou janvier de l’année suivante a lieu le décompte final. Chaque producteur est invité à cette séance où il recevra un décompte personnel (l’argent sera versé sur un compte bancaire postal) et pourra aussi s’exprimer sur les différentes améliorations à apporter pour la coopérative.1